LE Récit Imagé

by Pierre Wat

Une histoire écrite par Pierre Wat en 12 chapitres

Chapitre XII

Je n’ai pas dormi. Enfin je crois tant il est vrai que, depuis que je me suis échoué sur l’île, j’ai du mal à distinguer la veille du sommeil, dans cette errance somnambulique qu’est devenue ma vie. Je n’ai pas pu résister, je suis allé devant le grand mur blanc, là où je suis à l’abri, là où je sais qu’Elle me voit, là où je sens sa présence, là où, peut-être, les marins qui ont frôlé le rivage ne m’apercevront pas.

Naufragé… Ce mot, qui désigna un temps ma condition me semble désormais tellement obsolète. Comment faudrait-il dire ? Accueilli ! Oui, c’est exactement cela : accueilli. C’est ce qui m’est arrivé, c’est ce que j’ai eu si peur de perdre lorsque cette voile claire a surgi sur l’horizon. Accueilli par Elle, mon hôtesse inconnue qui veille sur mes jours et mes nuits. Accueilli par ces présences - comment les appeler autrement ? - qu’elle dispose, chaque jour, devant le grand mur blanc, comme autant d’offrandes n’ayant d’autre but que celui, délicieux, de donner à mon séjour sur son île sa plénitude heureuse. C’est là son oeuvre : cette manière d’instaurer la beauté dans le monde, cette façon de le rendre habitable. Déserte, l’île ne le fut qu’un instant, avant le mur blanc, avant ce jeu secret qui nous lia d’un lien délicat : Elle qui disposait, moi qui regardais. J’aime à me dire que, peut-être, ma manière de voir - je veux dire la façon dont peu à peu ce qu’elle fit sur ce mur m’apprit à voir - nourrit aussi sa façon d’inventer pour moi des images à la splendeur énigmatique.

Oh, il me semble que j’ai entendu un bruit de pas ! Est-ce Elle, enfin, ou vient-on me chercher ?

-    Pierre ?

-    Une voix de femme ! Et elle connaît mon nom…

-    Pierre, réveillez-vous.

-    Me réveiller ? Mais enfin, je… Amélie !! Que faites-vous là ? Mon dieu, où suis-je ?

-    Vous êtes dans ma maison.

-    Dans votre maison ! Je suis confus, enfin, je ne comprends pas. Qu’est-ce que je fais là ?

-    Vous ne vous souvenez pas ? Hier soir vous étiez là pour parler de mon dernier accrochage. Vous savez, nos soirées « Apprendre à voir ». En fin de soirée, pendant que je raccompagnais les derniers invités, vous vous êtes assoupi.

-    Et vous ne m’avez pas réveillé ?

-    Mais non, vous aviez l’air si bien, si paisible, que je n’ai pas osé vous déranger.

-    Mais l’île, alors, et Elle, enfin vous… ça veut dire que ? Pardon, quelle heure est-il ?

-    7h30, les lampadaires viennent de s’éteindre.

-    Je vais vous laisser, le temps de récupérer ma veste et mon écharpe.

-    Je vous en prie, prenez votre temps.

-    Il est beau ce mur, c’est rare que vous fassiez des accrochages aussi denses.

-    Oui, c’est notre mur de Noël, on fait ça chaque année, c’est une façon joyeuse de terminer l’année et de dire que l’art est un cadeau. J’adore faire ces accrochages, je crois que c’est une des choses que je préfère : inventer à chaque fois un lieu nouveau grâce aux oeuvres et à leur agencement.

-    Ah oui, Noël, c’est vrai… Et cette photo, avec une île, au milieu du mur, c’est où ? Est-ce que vous le savez ?

-    C’est où on veut Pierre, c’est notre île intérieure, celle que l’on imagine, celle que l’on a en soi.

-    Merci Amélie, merci beaucoup.

-    A bientôt Pierre, n’oubliez pas, après les vacances, nous devons fixer la date du prochain « Apprendre à voir ».

-    A bientôt Amélie.

Je suis sorti dans la rue Clauzel, j’ai noué mon écharpe par habitude, malgré l’étrange tiédeur de ce matin de décembre. Le bruit des rideaux de fer que l’on commençait à lever rue des Martyrs, le souvenir du mur à l’instant contemplé, tout contribuait à ranimer mes sens ensommeillés. Je songeais à cette photo de rivage : ces reliefs escarpés sur lesquels une main dont je reconnaissais la manière avait tracé quelques formes élémentaires, comme des traces. C’était un signe, un dernier signe d’Elle. Je finis de boutonner ma veste puis je descendis la rue, sourire aux lèvres, en me disant que non, décidément, je n’avais pas rêvé.

La suite le mois prochain !

Je souhaiterais recevoir le nouveau chapitre.

Voir les œuvres

Chapitre XII

En savoir +

Chapitre XI

En savoir +

Chapitre X

En savoir +

Chapitre IX

En savoir +

Chapitre VIII

En savoir +

Chapitre VII

En savoir +

Chapitre VI

En savoir +

Chapitre V

En savoir +

Chapitre IV

En savoir +

Chapitre III

En savoir +

Chapitre II

En savoir +

Chapitre I

En savoir +

Prenez rendez-vous