Pour ses 100 ans...

Pour ses 100 ans...

Le 24 décembre, on fêtera les 100 ans de Pierre Soulages, une figure de l’art abstrait contemporain et créateur de l’outrenoir. Pour l’occasion le Louvre le reçoit parmi les grands maîtres classiques, et Pierre Soulages y est à sa place. 

Cette expositions est réalisées par deux spécialistes de Pierre Soulages, Pierre Encrevé et Alfred Pacquement. Les deux commissaires ont imaginé un choix très resserré qui raconte le parcours de Pierre Soulages, un concentré de sa création illustré par une dizaine d’oeuvres. 


Pour cette exposition Pierre Soulages à relevé un défis, réaliser 3 oeuvres pour l’exposition. L’artiste s’est donc très inspirée de l’espace du Louvre pour réaliser ces oeuvres. La hauteur sous plafond du musée a influencé l’artiste vers un format verticale, de 3,90 m de haut, un de ses plus grands formats. Ces tableaux entrent dans le cadre de ses recherches sur l'"outrenoir", qu'il a inventé en 1979, et sur lequel l'exposition du Louvre met particulièrement l'accent. 

« Ces peintures on d’abord été appelées Noir-Lumières, désignant ainsi une lumière inséparable du noir qui la reflète. Pour ne pas les limiter à un phénomène optique, j’ai inventé le mot outre-noir, au-delà du noir, une lumière transmutée par le noir et, comme outre-Rhin et outre-manche désignent un autre pays, outre-noir désigne aussi un autre pays, un autre pays, un autre champ mental que celui du simple noir. » - Pierre Soulages

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondial, Pierre Soulages se tourne vers une peinture abstraite à travers laquelle il va mener une recherche sur la lumière et les contrastes. Pour cela il va utiliser du noir, du broux de noix, du bleu marine, mais aussi des couleurs plus lumineuses comme le blanc, le rouge, le jaune. En 1979, le noir devient sa couleur de prédilections, car les variations lumineuses du noir dépendent de la manière dont la peinture est appliquée ; il va ainsi se munir d’une lame pour lisser la toile afin de créer des aplats mats ou brillants ; d’une brosse pour créer des entailles dans la peinture et ainsi créer un reliefs qui va renvoyer la lumières selon différentes nuances. 
Ainsi ces toiles sont dépendantes des conditions lumineuses dans lesquelles elles se trouvent ; la météo, l’éclairage, la place du spectateur… Tous ces éléments provoquent ces variations et composent l’outrenoir… 

«  Outrenoir : le noir devient émetteur de clarté. Ce sont des différences de textures, lisses, fibreuses, calmes, tendues ou agitées qui captant ou refusant la lumière font naitre les noirs gris ou les noirs profonds. Le reflet est pris en compte et devient partie intégrante de l’œuvre : il y intègre sa couleur transmutée par le noir. » - Pierre Soulages


Soulages au Louvre
Salon Carré
du 11 décembre 2019 au 9 mars 2020

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire