Il était une fois Jenny Holzer

Il était une fois Jenny Holzer

Jenny Holzer est une artiste héritière de l’art minimal et conceptuel et du pop-art : elle utilise l’espace publique, la télévision et la publicité. Née en 1950 à Gallipolis dans l’Ohio, elle se forme aux sciences humaines dans le but de devenir avocate, avant de se rediriger vers une formation plus artistique dans laquelle elle va pratiquer le dessin, la peinture et l’imprimerie. Issue de la génération 69, Jenny Holzer fait partie des femmes artistes libérées de l’idéologie patriarcale. Elle fait aussi partie des artistes qui remettent en question l’espace classique d’exposition au profit de lieu plus insolite ou plus proche du spectateur. Jenny Holzer va donc exposer dans des lieux publiques à l’aide de projections sur des bâtiment ou de panneaux publicitaires donnant sur des places publiques. 


L’artiste utilise différents médiums tel que les affiches, la peinture, la sculpture, la photo, la vidéo, internet et le son. Ses oeuvres les plus célèbres restent ses panneaux lumineux exposés sur des places publiques. Souvent créés en série, affichant un message, un proverbe ou un récit qui portent sur des thèmes polémiques comme la mort, la guerre, la politique, la société….


L’oeuvre « Truisms », une installation regroupant 250 phrases, parle des souffrances et des ressentiments dans les sociétés occidentales. L’artiste confronte directement le spectateur en le poussant à la réflexion et à la remise en question. 

L’artiste développe et complexifie ce travail numérique avec la mise en place d' « environnements immersifs »  composés de grandes installations, comme celles de 1989 à la Dia Art Foundation et au Guggenheim Museum.

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire