Le Corbusier

Le Corbusier

Charles-Édouard Jeanneret-Gris, plus connu sous le pseudonyme de Le Corbusier, est un homme aux multiples talents, naturellement reconnu comme  un grand architecte ; le Corbusier est aussi un urbaniste, décorateur, peintresculpteur et homme de lettre. Né le 6 octobre 1887 à La Chaux-de-Fonds, il meurt le 27 août 1965 à Roquebrune-Cap-Martin.

Il commence ses études avec une formation de graveur-ciseleur avant de rejoindre un cours de décoration et de s’orienter vers l’architecture. Le Corbusier va développé un talent plus discret dans sa carrière, celui de la peinture et de la sculpture. Il  réalise environ 450 peintures, 7000 œuvres sur papier, 350 estampes, plusieurs dizaines d’émaux et autant de tapisseries avec l’aide de Pierre Baudouin et de sculptures en collaboration avec Joseph Savina.

Cette création va connaitre trois grande étapes dans son évolution. En effet le Corbusier aura une période « Puriste » de 1920 à 1928, puis une période durant laquelle il va créer des «  Objets à réactions poétiques » de 1928 à 1939, enfin il entrera dans une période « Brutaliste » entre 1949 et 1954, période très fructueuse pour son oeuvre. 

La période « Puriste », soit les débuts de Charles-Edouart Jeanneret-Gris ( il ne se nomme pas encore Le Corbusier), est une période teintée de volonté de changements. Il écrit un manifeste en collaboration avec le peintre et ami Amédée Ozenfant, «  Après le cubisme », un manifeste donnant naissance au Purisme. Une synthèse des arts qui présente une nouvelle esthétique plus rigoureuse et rationnelle, rejetant l’abstraction pour une perfection plastique presque académique. A cette période Le Corbusier réalisera quasiment que des natures mortes.

A partir de 1928, Le Corbusier va sortir des codes rigoureux du purisme avec ses Objets à réactions poétiques. Il ramasse tout objets qu'il trouve, galets, cordes, coquillage… Ces "objets à réactions poétiques » sont une nouvelles sources d’inspirations pour Le Corbusier, source que l'on retrouvera dans son travail d’architecte mais aussi dans ses peintures, qui sont plus spontanées et poétiques. 

Le Corbusier va connaitre une période « Brutaliste » dans son architecture autant que dans son oeuvres, ses peintures se voient couvertes de couleurs primaires très vives, de formes à la fois très libres et très géométrique. 

Il présente ainsi une oeuvre très complète que vous pouvez retrouver à la Fondation Le Corbusier. 

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire