Lucio Fontana le spécialiste du spatialisme

Lucio Fontana le spécialiste du spatialisme

Lucio Fontana est né en 1899 à Rosario de Santa Fé, en Argentine, d’une mère actrice et d’un père sculpteur. Le début de sa vie se déroule entre la France et l’Italie. En apprenant la sculpture aux côtés de son père, Lucio Fontana va appréhender les notions de surface et de dimension, qui ne quitteront jamais sa démarche artistique.
 

A l’orée de la guerre, il se réfugie à Buenos Aires où il va, en 1946, développer aux côtés d'artistes et d’intellectuels le Manifeste Blanc. Un manifeste qui énonce les nouvelles règles d’un art qui s’articule autour des concepts de temps et d'espace.

A la fin de la guerre, Lucio Fontana est de retour en Europe, où il va approfondir les idées de ce manifeste et chercher de nouvelles techniques pour travailler la lumière et l’espace en utilisant divers matériaux, dont la porcelaine, la terre cuite, le béton armé ou encore le bronze. 

En 1950, Lucio Fontana réalise sa première œuvre transpercée : Concetto spaziale 50-B.1. La toile n’est plus qu’un support plat mais un véritable agent dans la représentation en devenant tridimensionnelle. La lumière et le temps deviennent des éléments primordiaux dans la production de l’artiste. C’est la création du spatialisme, qui sera réaffirmé en 1952, avec la signature d’un Second Manifeste aux côtés d’artiste comme Crippa ou Mario Deluigi.

Le Spatialisme vise à créer une forme d’art qui ne répond plus aux codes académiques mais qui cherche à aller plus loin que de simples couleurs apposées sur un support. En effet le spatialisme voudrait créer une œuvre qui allierait le son, la couleur, l’espace et le mouvement. 

« La couleur, un élément de l’espace ; le son un élément du temps ; et le mouvement oscille entre temps et espace. » 

Ce mouvement répond à une société en plein changement, touchée par une nouvelle modernité et par les découvertes spatiales. Lucio Fontana voulait encourager les artistes à adopter cette modernité et les nouvelles techniques qu’elle représente. 

Lucio Fontana, Concetto spaziale, attese, Acrylique sur toile, 116 x 89 cm, 1960 

« Je ne veux pas faire de peinture. Je veux ouvrir un espace, créer une nouvelle dimension, nouer un lien avec le cosmos, qui s’étend sans cesse au-delà du plan confiné d’une image ».

Lucio Fontana a marqué le monde de l’art abstrait, notamment en influençant une génération d’avant-garde européenne qui crée le groupe ZÉRO. Un groupe fondé par Heinz Mack et Otto Piene, qui vise à remettre en valeur le rôle de éléments de conception tout en limitant le rôle de l’artiste lui-même.  

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire