Un après-midi chez Ropac

Un après-midi chez Ropac

C'est à Pantin et c'est une vraie démarche pour s'y rendre... La galerie Thaddaeus Ropac nous accueille pour cette balade : "Monumental minimal".

 

Installée dans une ancienne chaudronnerie du XIXe siècle, l'espace et les volumes sont immenses. Réhabilité par les architectes Buttazoni et Associés, l'aspect industriel : briques rouges, lanterneaux, éclairage zénithal... a été bien conservé et le lieu nous plait !

L'exposition actuelle est consacrée à l'art minimal américain, et  c'est magistral : le lieu oblige ! La galerie accueille plus de 20 œuvres majeures de Carl Andre, Dan Flavin, Donald Judd, Sol Lewitt, Robert Mangold et Robert Morris. Ces artistes ont en commun de privilégier le dépouillement formel, le réductionnisme et la neutralité, répondant au less is more du Bahaus.

 

L'art minimal est né à New-York dans les années 1960 en réaction à l'expressionnisme abstrait et en opposition à la tendance figurative et ironique du Pop Art. La simplicité est primordiale ; l'art minimaliste est dénué de toute symbolique et ne cherche à jouer que sur les formes et les couleurs : c'est un art qui se veut dénuer de sentiments.

 

En sculpture, les formes sont épurées, les structures sont simples et les matériaux bruts. Le contenu de la sculpture n'est autre que la sculpture elle-même, il n'y a aucune histoire émotionnelle ; minimale car elle se limite à l'essentiel.

 

Plus près de vous, La galerie d'Amelie vous attend pour une nouvelle exposition "Dans le vif"... Le lieu est chaleureux, beau et mérite aussi le détour.

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire