Basquiat à Londres, l'artiste couronné

Basquiat à Londres, l'artiste couronné

Première rétrospective de cet artiste de génie en Angleterre... j’y cours !

L’exposition retrace tout le parcours de l’artiste, de ses débuts en tant que graffeur -il signait SAMO (Same Old Shit) à son exposition au sommet à 23 ans à la Biennale du Whitney Museum of American Art en 1983, en passant par son groupe de musique Rock, Gray, sa fascination pour Picasso, ou encore son exposition tremplin avec Andy Warhol & Keith Haring. 

Il mourra en 1987, peu de temps après Warhol.

Une ascension explosive comme sa peinture
Ayant compris rapidement que l’anticonformisme était sa voie, l’artiste trouve son écriture rapidement, un trait naïf, enfantin, des peintures riches, en matières et en symboles et une envie certaine de casser les codes… 

On découvre dans cette exposition l’évolution de son travail, de personnages squelettiques où la mort est pesante à des toiles plus complexes et complètes, remplies de messages autour de thèmes récurrents comme l'identité, les origines, les relations humaines...

Basquiat ou comment faire naître de la beauté à partir d’un espèce de chaos. 

Exposition "Basquiat, Boom for real" à la Barbican Art Gallery

Du 21 septembre 2017 au 28 janvier 2018

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire