Emmanuelle Abernot

Oeuvres sur papier

Biographie et parcours

Emmanuelle Abernot

Le caillou, c’est un ventre, un débris de pierre. Il ne faut pas le dire. Ne pas gâcher le plaisir d’une autre compréhension. Tout comme cette suite de cercles, cerceaux imaginaires autour de la sphère céleste, cerceaux d’une robe gravée sur un ventre gros de vie. Digérer la planète dans sa convexité et la rendre plane, comme une carte géographique où tous les rêves de voyage sont encore possibles.


Que ces mers qui balayent des archipels lointains deviennent des eaux fortes et dessinent encore et toujours dans leur écume, une cosmogonie humaine.


Digérer la solitude d’être au monde et, par résistance la rendre présente. Dévoiler ces paysages intérieurs qui se disent en un trait, une griffure parfois... Se battre contre le remplissage. Dire le silence. Les gravures d’Emmanuelle Abernot écoutent ce que disent les plaques de zinc ou de cuivre. Un dialogue s’est installé entre écriture et dessin, à la lisière du signe. Un dialogue que seul sépare l’acide, salive symbolique qui révèle la parole du métal, en lui offrant le multiple.


Extrait de Gravures et dessins, préface - JFD


Retrouvez le portrait instantané d'Emmanuelle Abernot, juste ici.


Prenez rendez-vous